Projet associatif

Les membres de KALITEPOUVIV sont réunis autour d’une démarche de relations solidaires, fondatrice d’une éthique orientée vers l’épanouissement des personnes défavorisées par une déficience de leurs compétences naturelles.

KALITEPOUVIV pose qu’aucune conjoncture ne peut absoudre de la reconnaissance des qualités d’humain et de citoyen de ces personnes.

KALITEPOUVIV considère que la qualité de vie et l’autonomie de ces personnes dans leur milieu naturel, passe dans l’archipel de Guadeloupe par :

  • le développement de modes d’accompagnement orientés vers cet objectif de qualité de vie et ce type d’autonomie,
  • le soutien aux comportements solidaires,
  • le développement des compétences domestiques et professionnelles adaptées,

A cet effet, l’association oriente son action et celles dispositifs qu’elle gère, sur les quatre axes suivants :

Axe 1 : Répondre aux besoins d’enfants, adolescents et jeunes adultes de l’archipel de Guadeloupe, de Saint-Martin et Saint-Barthélemy affectés par un trouble du développement, une déficience ou une maladie invalidante par :

  • La conception et le développement de services qui favorisent la santé, la qualité de vie et l’émancipation sociale des bénéficiaires
  • Le renforcement de nos moyens de dépistage et de prise en charge précoce, ainsi que des actions citoyennes et de mobilisation des autorités publiques
  • L’enrichissement de l’offre de service, et des moyens techniques et logistiques
  • Le développement de relations de coopération, qui mettent en synergies les compétences et les moyens sur notre territoire d’activité et au-delà

Axe 2 : Contribuer au développement sur le territoire de la Guadeloupe, de dispositifs sanitaires et sociaux, en :

  • Favorisant l’accès aux soins et éviter le plus possible les longues coûteuses séparations
  • Contribuant à limiter les risques de rupture des soins
  • Favorisant  la  continuité  des  parcours d’accompagnement médicosociaux

Axe 3 : Développer la connaissance des besoins des publics concernés par nos services, en vue d’en améliorer la qualité de vie et la participation sociale, par :

  • La réalisation et la participation à des échanges entre les acteurs professionnels, associatifs, et institutionnels
  • La réalisation et la participation à des actions d’information et de formation sur les comportements à risques.

Axe 4 : Développer des relations sociales de coopération dans l’entreprise

  • Le développement d’un modèle de gouvernance qui valorise la participation des professionnels
  • La mise en œuvre des conditions d’une bonne qualité de vie au travail
  • La promotion de relations de coopération entre les professionnels